Historique

Depuis sa création en 1959, le Foyer de Jeunes Travailleurs a successivement connu plusieurs structures de gestion qui ont permis d’assurer son fonctionnement ainsi que son développement.

Au sortir de la seconde guerre mondiale, Brest est une ville meurtrie qui doit se reconstruire et où affluent de nombreux salariés issus du monde rural. C’est dans ce contexte que nait notre association :

1957 : l’association « Les Amis du Foyer de Saint-Louis » est créée à Brest. Elle a parmi ses objectifs statutaires « la création, l’entretien, le développement pour les jeunes de Brest et des environs, d’œuvres postscolaires d’éducation populaire ».

Très vite elle envisage de réaliser un foyer pour les jeunes travailleurs en lieu et place d’un foyer confessionnel existant et nomme un directeur chargé de bâtir le projet d’accueil.

Par la suite un conseil de gestion est mis en place et c’est ainsi que l’association des Amis du Foyer de Saint-Louis a officiellement ouvert à Brest, le 16 février 1959, le Foyer du Jeune Travailleur, 58 rue Jean Macé

1965 : « l’association du foyer du jeune travailleur » est constituée

L’objectif affiché est alors de « promouvoir et de gérer toute œuvre contribuant à l’éducation et à la culture des jeunes travailleurs et des jeunes travailleuses, de quelque religion ou opinion politique »

1999 : l’association du FJT change de nom et devient l’« Association d’Iroise pour le Logement et l’Entraide » [AILE]. Ce nouveau titre se veut le double symbole de la protection que l’AILE souhaite apporter aux résidents du Foyer des Jeunes Travailleurs et de la volonté qu’elle a de soutenir les jeunes dans leur démarche d’autonomisation.

Les Années 2000 :

Pour assurer ses missions, l’Association va se doter d’outils modernes (ouverture du Foyer Soleil Kérabécam en 2000), nouveau bâtiment rue Michelet en remplacement du FJt « Jean Macé » (2003)…

 

Ces années marquent également, pour l’Association, un grand changement dans ses orientations.

La création de nouvelles activités montre qu’elle se tourne résolument vers l’avenir :

chantier d’insertion « La cuisine enchant(i)ée » (2005) puis service de déménagement solidaire Toutencamion (2006) qui évolue également en ACI (Atelier Chantier d’Insertion) en 2011

A partir de 2007 elle élargit également son périmètre d’intervention en portant le projet de FJT de Poher communauté (ouverture du FJT à Carhaix en 2010) et en reprenant la gestion du centre d’hébergement de Keramphuilh, toujours à Carhaix (2011)

Découvrez, en quelques photos, les étapes importantes de l’histoire de l’AILES.

1959 : Ouverture du Foyer du Jeune Travailleur Jean Macé à Brest. Il accueille 45 jeunes hommes âgés de 14 à 21 ans.1965 : Constitution de « l’Association du Foyer du Jeune Travailleur (AFJT) ». Elle gère le Foyer de Jeunes Travailleurs implanté rue Jean Macé durant 34 ans.1968  : Ouverture d’une restauration sur l’extérieur dans un objectif de brassage social.1999 : Pour s’adapter aux mutations de la société et conformer son appellation à ses intentions, l’association revisite ses statuts, change de nom et devient : l’Association d’Iroise pour le Logement et l’Entraide (AILE).2000 : Ouverture du Foyer soleil Kerabécam doté de 44 logements en hypercentre2003 : Ouverture du FJT Michelet en remplacement du Foyer Jean-Macé, proposant 52 chambres individuelles équipées d’une salle de bains, en hypercentre également2005 : Lancement d’un chantier d’insertion : La cuisine enchant(i)ée2006 : Création d’un service de déménagement solidaire : Toutencamion2009 : Mise en place d’un dispositif d’habitat intergénérationnel (Tiss’âges)2010 : Ouverture du Foyer des Jeunes Travailleurs du Poher à Carhaix : 44 studios meublés et équipés de 21 à 32m2


Pour plus de renseignements, Nous contacter - Retrouvez également Nos Partenaires Institutionnels